Maxime Bécue – Thérapeute de l’Enfant Intérieur
Notez cet article !

On a tous en nous un enfant qui a souffert… et qui souffre encore aujourd’hui… Je vous propose de prendre soin de cet enfant.

www.therapeute-enfant-interieur.fr 

On a tous en nous un enfant … qui a souffert … et qui souffre encore aujourd’hui…

Dans notre enfance, nous avons tous vécu des manques, des injustices voire des traumatismes. Enfant, les personnes qui avaient autorité sur nous n’ont pas reconnu ces douloureux moments et/ou nos émotions n’ont pas pu être exprimées. 

Et comme tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime, les blessures sont toujours là. Régulièrement, des situations similaires réveillent ces blessures anciennes et par conséquent nous font souffrir. 

Cet enfant est là, il souffre.  Vu par ses yeux d’enfant, les épreuves ont été terrifiantes. Il se sent isolé. Il a besoin que quelqu’un s’arrête et lui porte une véritable attention.

Je vous propose maintenant d’accueillir cet enfant,   de l’écouter, de l’aider à pardonner et enfin de l’aimer …

Il ne demande qu’une simple reconnaissance de notre part, celle qu’il est là avec ses souffrances passées et actuelles. 

Nous sommes adultes désormais et nous pouvons prendre cette place de parent. Nous pouvons prendre soin de lui comme l’on prendrait soin de n’importe quel enfant que l’on trouverait seul, perdu dans la rue, en train de pleurer. Pour cela nous n’avons pas besoin d’avoir été réellement père ou mère. Être là, disponible pour lui, l’écouter sans le juger, avec toute la tendresse et la compassion nécessaire, et lui permettre de pardonner et de se pardonner. Il peut se pardonner car il a fait ce qu’il pouvait, il a fait de son mieux avec ce qu’il avait. 

Enfin comme tout enfant et comme tout être humain, il a régulièrement besoin d’amour. Besoin d’un amour qui va le nourrir quotidiennement, lui reconnaître ses qualités. Il a également besoin que l’on mette de la conscience dans nos actes, que l’on choisisse nos actions afin de moins le mettre en difficulté.

Aujourd’hui il ne demande qu’à se libérer des épreuves du passé et à en tirer les bénéfices. 

Il va pouvoir s’exprimer librement. Place à ses talents et à sa créativité !

Oui,  grâce à ce qu’il a vécu, il a développé des ressources. Ces douloureuses expériences lui ont aussi permis d’évoluer et d’acquérir des qualités. Le temps où ses émotions n’étaient pas prises en compte, où ses peurs le paralysaient et freinaient sa créativité, est désormais révolu. Ses talents et son imagination ne demandent qu’à s’exprimer !

Partagez ce contenu !